Kanpai!

20140102_180555

Les jolis Fuku Bukuro de Tomoko

Hier soir, je suis allée à la Fête du Sake, organisée par Tomoko du Manekineko de Montmartre. Au Japon, pour fêter la nouvelle année, les commerçants organisent le « Furumai zake », pour partager un moment de convivialité avec les passants en offrant du sake, des maki…  On leur remet également un omikuji, une carte contenant une prédiction positive pour l’année à venir. Et on ne repart pas les mains vides puisque des « fuku bukuro « (sacs de bonheur) sont en vente: sorte de pochettes surprise, ces sacs contiennent des petits cadeaux de différentes valeurs. Mais attention, interdiction formelle de regarder dedans!

J’ai passé un moment très sympathique, en goûtant un bon oden (pot au feu japonais) accompagné d’un verre de saké, l’idéal après une journée de travail. Et bien sûr, je suis repartie avec mon « fuku bukuro » que j’ai déballé une fois arrivée chez moi: à l’intérieur des petits objets de toutes sortes, un manekineko, du papier origami, un éventail, une tasse en céramique… le tout bien emballé pour garder l’effet de surprise jusqu’au bout!

20140102_182341

Mmm, ça sent bon ce oden, n’est-ce pas?

20140102_182115

Oden, sushi, maki et sake!

D’autres événements sont à venir au Manekineko de Montmartre, et la prochaine fois je testerai le cours de cuisine pour apprendre à faire les gyoza (j’en salive déjà)!

J’ai testé le cours d’origami au Manekineko de Montmartre!

Je vous en parlais dans un article précédent, j’ai donc décidé de tester un cours d’origami avec Madame Nakayasu au Manekineko de Montmartre. (voir article « Une petite adresse japonaise nichée sur les hauteurs de Paris »)

J’avais déjà essayé plusieurs méthodes: livres, vidéos sur youtube… mais il n’y a pas de miracle, rien ne remplace un bon professeur. Rendez-vous pris cet après midi, j’ai donc passé une heure et demie dans l’atelier de Madame Nakayasu. Et le résultat a été concluant!

Les ouvrages que j’ai à la maison me rebutaient un peu, de par leurs schéma peu clairs, du coup j’ai sacrifié beaucoup de papier origami (et mis mes nerfs à rude épreuve!). Alors que là les explications et la pratique m’ont permis de réaliser de jolis petits origamis aux multiples usages. La technique est la suivante: le professeur nous explique comment lire les instructions de pliage, puis nous réalisons avec elle un origami, ensuite elle nous laisse le refaire nous-même pour voir si nous avions bien retenu l’exercice.P1500614

Je vous recommande vivement ce cours, les horaires proposés sont assez flexibles, il vous en coûtera 18 € et vous passerez un agréable moment de détente et de convivialité en compagnie de Sensei Nakayasu.

P1500616

N’est-il pas fidèle au modèle ce petit Totoro? 🙂

Une petite adresse japonaise nichée sur les hauteurs de Paris…

Ça faisait quelques temps que je n’avais rien publié et je tiens à m’en excuser… Surtout que j’avais oublié de vous parler d’un petite boutique japonaise adorable découverte cet été en me baladant dans le quartier de Montmartre. Pourtant en passant dans la rue, j’aurais pu ne pas la voir mais c’est l’enseigne qui m’a interpellée : le Manekineko de Montmartre (attention la boutique a aussi conservé l’enseigne d’origine « Lutherie d’Art »), pas de doute il fallait que j’aille voir ça de plus près.

P1500566

A l’intérieur c’est un vrai bonheur pour les amateurs de petits objets traditionnels en tous genres: manekineko (forcément!), éventails, furin (clochettes en verre qui tintent avec le vent), mais aussi tissus japonais, bols, il y en a pour tout le monde.

Mon coup de coeur ce sont les guirlandes d’origami éclairées par de petites ampoules que vous pouvez par exemple suspendre dans le salon, la chambre de vos enfants etc, pour créer une ambiance apaisante.

P1500569

La boutique est également un lieu d’échange et de création puisque Madame Nakayasu propose des cours de cuisine, de calligraphie, d’origami et de japonais. Ces cours s’adressent à la fois aux enfants et aux adultes, pour plus de détails je vous suggère de consulter le site internet. Je vais sûrement me laisser tenter par l’origami ou qui sait par les gyoza, miam miam!

Le Manekineko de Montmartre 1, bis rue Garreau – 75018 PARIS (Métro Abbesses)

Tel: 01.42.64.52.78

Horaires: mercredi, jeudi, vendredi de 16h à 19h – samedi de 15h à 19h – dimanche, lundi et mardi sur rendez-vous

Site internet: http://www.manekinekodemontmartre.fr/

Une japonaise à Paris!

C’est bien connu les japonais adorent Paris et beaucoup décident de rester y vivre. La plupart de ceux que j’ai rencontrés sont attirés par la mode, la coiffure, la pâtisserie, l’art… mais là je vais vous parler d’une chanteuse à l’univers bien particulier. Son nom: Kumisolo!

Kumisolo, c’est l’histoire d’une jolie japonaise qui a eu un gros coup de coeur pour la France. Avant de se lancer dans une carrière solo, Kumi faisait partie du trio pop Konki Duet. Aujourd’hui Kumisolo, c’est un univers aux allures électro, avec un petit côté « yéyé » et une bonne dose d’humour. Le hasard a voulu que je la découvre lors d’un événement de collectes de dons pour les victimes du tsunami du 11 mars 2011.

♫ 8 heures du matin… transports en commun….commun des transports… ♫

20130628_151543

Kumi et moi sur le tournage du clip de « Transports en commun »

Pour moi, Kumi c’est le remède anti-déprime, chaque chanson nous raconte une histoire, une recette de gâteaux, les petits larcins d’une chapardeuse dans les supermarchés… Son dernier tube s’intitule « Transports en commun », là je ne pouvais pas mieux tomber, et comme Kumi est vraiment super sympa, elle a posté une annonce sur sa page Facebook pour trouver des figurants pour son dernier clip… Devinez quoi? J’ai eu la chance d’être retenue pour faire partie de l’aventure et me voir dédicacer son dernier EP. Maintenant le matin quand je me fait bousculer dans un rer bondé, je sais quoi écouter!

Et pour les cordons bleus,Kumisolo vous propose également son livre-CD en collaboration avec Lakitchenmusic.com. 13 recettes alléchantes et une compilation musicale pour mettre de l’ambiance dans votre cuisine.

 

Site officiel: http://kumisolo.fr/

Facebook: https://www.facebook.com/kumisolo?fref=ts

Youtube : http://www.youtube.com/user/kumisolo

Points de vente:

Culotte 7 rue Malher – 75004 Paris

La librairie de la galerie Yvon Lambert 108 Rue Vieille du Temple – 75003 Paris

Balade sonore 1 Avenue Trudaine – 75009 Paris

Paris et ses habitants vus par un mangaka japonais

P1500360

La traditionnelle bise, le Vélib, le métro parisien, la propreté légendaire des toilettes, les humeurs des parisiens … la vie n’est pas facile pour un japonais fraîchement débarqué et parlant à peine la langue de Molière…. Le mangaka japonais  J.P Nishi a posé ses valises à Paris pour découvrir l’univers de la bande dessinée et il nous raconte ses péripéties, son choc des cultures à travers une sympathique bande dessinée.

Ce fuuuu ou Pfuuuu, c’est ce qui va avec la grimace que font les français quand ils sont déçus ou dépités

A ce jour deux tomes sont sortis « A nous deux Paris » et « Paris, le retour » (aux Editions Picquier), j’ai eu la chance de les lire et je vous les recommande vivement. Gentiment critique, J.P Nishi nous livre là des anecdotes tellement vraies et drôles (même la parisienne que je suis les a vécues), fou rire garanti!

P1500361

Le métro parisien et ses conducteurs à l’attitude parfois déconcertante…

Ces ouvrages décrivent également les différences entre deux pays, deux cultures radicalement opposées mais qui s’attirent finalement. A quand le tome 3? (A acheter dans votre quartier japonais bien sûr, chez Komikku – 61 rue des Petits Champs 75001 Paris ou chez Junku – 18 rue des Pyramides 75001 Paris)